Deux représentants de l’association (Serge et Laure) ont été reçus le 5 octobre 2016 par Martial Lorenzo, directeur général des services du SYCTOM et Patrice Furé, Directeur de cabinet d'Hervé Marseille, Président du Syctom, en présence de Pierre Hirtzberger, directeur général des services techniques de l’agence métropolitaine des déchets ménagers. L'occasion de faire remonter les préoccupations légitimes des habitants du quartier.

Le Syctom, l’agence métropolitaine des déchets

Le Syctom est un syndicat mixte qui regroupe 81 communes sur 5 départements franciliens : Paris, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne et Yvelines. Il est le plus important syndicat de traitement et de valorisation des déchets ménagers européen.


A l’instar du Sigeif (gaz et électricité), du Sedif (eau), du Sipperec (électricité et communications électroniques), du Siaap (assainissement), le Syctom prend en charge les grands services urbains à l’échelle métropolitaine et assure le service public du traitement des déchets sur ce large territoire. Il traite près de 2,3 millions de tonnes de déchets par an, produits par 5,7 millions d’habitants.

Le permis de construire pour la restructuration complète de l’usine déposé dans les prochaines semaines

Le projet de restructuration du Syctom, imaginé par le cabinet Reichen et Robert et associés, est lancé. Il prévoit la fin de la circulation des camions bennes sur la rue Ardouin requalifiée, la construction de 15 000 mètres carrés de bureaux, une couverture totale de l’usine, le passage à un traitement de fumée à sec permettant une disparition quasi permanente du panache de fumée, un traitement architectural de la cheminée qui conservera la même hauteur. Le montant de l’investissement est de 200 millions d’euros TTC ce qui traduit le niveau d’ambition de la restructuration. Les crédits sont votés et le financement assuré. Le permis de construire sera déposé dans les prochaines semaines. Les travaux débuteront en 2018 pour s’achever en 2021.


Pour aller plus loin :

http://direct.syctom-paris.fr/fr/projet/integration-urbaine-saint-ouen

Diminuer les nuisances et réussir l’insertion urbaine

L’excellente nouvelle de la restructuration totale de l’usine sur le moyen terme ne répond toutefois pas aux préoccupations immédiates des habitants. Au cours de l'échange, l’association Mon Voisin des Docks a ainsi fait état de la fréquence anormale ces derniers mois de nuisances olfactives de forte intensité. Le Syctom a expliqué qu’un système désodorisant a été déployé cet été. Afin de faire cesser ces nuisances anormales, il a donc été convenu de mettre en place une procédure d’alerte pour que le Syctom, donneur d’ordre non présent sur le site, soit prévenu et puisse solliciter TIRU, exploitant de l’usine, filiale d’EDF et ainsi comprendre les raisons techniques ou conjoncturelles génératrices de ces nuisances. Le directeur général du Syctom a assuré que des mesures correctives seront engagées si cela s’avérait nécessaire.


Nous tenons à remercier les équipes du Syctom pour leur disponibilité et leur écoute. Nous remercions aussi le maire de Saint-Ouen M. Delannoy, vice président du Syctom qui a autorisé les services du Syctom à nous rencontrer. Mon Voisin des Docks reste vigilant pour que les engagements pris soient suivis d’effets le plus rapidement possible.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir