Bienvenue sur Mon Voisin des Docks
Adhérer à MVD c'est voter pour son quartier
Cliquer sur l'image pour accéder au formulaire d'adhésion
Calendrier de l'avent des Docks à La Pralinoise
Du 1er au 24 décembre à 18h, les enfants de passage à la Pralinoise peuvent tenter de gagner le cadeau du jour.

Le 27 avril dernier, à la demande de MVD, la CPCU a organisé une visite de l’usine de production d’eau chaude et de chauffage de Saint-Ouen .
La visite, à laquelle 25 habitants du quartier ont participé, a commencé par une présentation façon power point (que vous pouvez retrouver ici : monvoisindesdocks.fr/media/kunena/attach...Docks27avril2017.pdf ) et sur maquette de la CPCU pour expliquer notamment les différentes sources d’énergie nécessaires à la fourniture d’eau chaude et de chauffage :
- Chaleur du Syctom (qui a renégocié son contrat de fourniture à la CPCU jusqu’en 2024),
- Charbon,
- Gaz,
- Electricité,
- Granules de bois.

Il a été rappelé que la CPCU fournit l’énergie via une filiale (AEQUA) créée spécialement pour notre quartier à travers une Délégation de Service Public (DSP).

Le personnel de la CPCU nous a ensuite fait faire le tour des équipements en nous expliquant les zones de productions.
Point important, contrairement à une idée qui circule, le charbon est encore présent car les chaudières ne peuvent pas encore fonctionner avec 100% de granules bois. Il s’agit donc d’une question de temps, le charbon disparaitra totalement lorsque la technologie permettra aux chaudières de fonctionner à 100% avec les granules bois.

Un point sur la tarification :
Tarif eau chaude/chauffage où en sommes-nous !?
Depuis notre emménagement (environ 2 ans pour les premiers arrivants), tout le monde a pu constater la part très importante du coût de l’eau chaude et du chauffage dans nos charges.

Comment cela fonctionne :
La plupart des copropriétés de notre quartier font parties d’une AFUL ou d’une ASL* qui disposent d’une sous-station qui alimente les copropriétés en eau chaude et chauffage.
Chaque sous station fait l’objet d’un contrat d’abonnement passé entre l’AFUL ou l’ASL et AEQUA (filiale CPCU spécialement créée pour le quartier des Docks).
Le prix est constitué :
- d’une part, dite R1 « la consommation » qui est proportionnelle à l’énergie utilisée,
- d’une part dite R2 « l’abonnement » qui est fixe et qui correspond aux kilowatts demandés pour faire parvenir l’eau chaude et le chauffage jusqu’à nos immeubles et nos logements.

Le constat :
Depuis 1an et demi, l’ensemble des conseils syndicaux du quartier se rencontrent et échangent notamment sur le sujet CPCU.
Nous avons pu collecter et comparer certains éléments (contrat et factures) et une première tendance se dégage :
- il y a parfois de grosses différences au niveau des puissances souscrites entre AFUL (on compare des AFUL de même taille),
- la part de l’abonnement (R2) est très élevée sur une année complète.
A titre d’exemple, pour une des AFUL du quartier qui comprend 4 immeubles de 10 étages et 1 de 5 étages, soit environ 200 logements, la part de l’abonnement (R2) représente plus de la moitié du montant de la facture.
Concrètement ramené à une copropriété de 2 immeubles de 10 étages, cela représente sur 2016 :
- consommation (R1) eau chaude + chauffage environ 15.000 €/an,
- abonnement (R2) environ 16.500 €/an. (soit + de 52% du coût lié à l’abonnement).

Quelles sont les actions menées :
Nous avons identifié, 2 grands axes d’économies et la CPCU nous a parlé d’une autre piste :
- 1er axe :
Vérifier que la puissance souscrite (le R2) est adaptée à la taille de l’AFUL ou l’ASL.
Il est assez courant qu’une puissance souscrite soit supérieure aux besoins réels. La plupart des puissances ont été souscrites sur la base d’études réalisées par les promoteurs avant la livraison des immeubles.
Il nous parait donc nécessaire de vérifier les puissances souscrites ce que les représentants de la CPCU nous ont confirmé.
Il convient donc d’étudier le sujet au cas par cas et vérifier avec la CPCU le dimensionnement des abonnements.
Sur ce point, nous vous conseillons de faire appel à un BET spécialisé qui pourra se prononcer sur la puissance nécessaire et vérifier la conformité des installations.

- 2ème axe :
La fourniture de chauffage et d’eau chaude par la CPCU se fait via la filiale AEQUA à travers une Délégation de Service Public (DSP) qui concerne uniquement notre la ZAC des Docks.
Paris et sa proche banlieue font elles parties d’une DSP différente.
Nous souhaitons comparer les conditions tarifaires des 2 DSP afin de vérifier qu’il n’y ait pas de différence majeure entre les deux tarifications et le cas échéant demander une diminution de la tarification.

- Nouvelle piste proposée par la CPCU :
Les représentants de la CPCU nous ont indiqué qu’ils envisageait une négociation avec la Ville sur la DSP.
Il s’agit de revoir la pertinence de la réalisation d’un système d’hydrothermie afin de récupérer la chaleur de la Seine. Ceci pourrait représenter environ 2 M€ de travaux que la CPCU n’estime pas être une priorité dans la mesure où il y a déjà un taux très important d’énergie verte (environ 86%). Ce qui est un pourcentage très élevé.
Ils souhaiteraient donc discuter avec la ville de la réalisation de cet équipement et s’engageraient en contre partie à réduire le prix (ordre d’idée: environ 10%).

Lors de la visite il a été convenu que la prochaine étape sera la prise de RDV par MVD avec la CPCU afin d’évoquer de manière spécifique le sujet de la tarification. Nous sommes aujourd'hui en attente de proposition de dates de la part de nos interlocuteurs de la CPCU.

Nous les remercions chaleureusement pour la visite très intéressante de ce grand voisin!

*AFUL ou ASL : pour simplifier, il s’agit d’un regroupement de copropriétés afin de fixer les règles concernant les équipements commun des copropriétés (dont la sous-station de chauffage avec son entretien, le paiement des factures, ou l'entretien des espaces verts commun...).
Pour plus d’info, par exemple ce lien : www.loi-malraux.eu/asl-aful

Commentaires   

0 #1 Christian 15-05-2017 09:49
Merci! C'est très instructif
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir