Bienvenue sur Mon Voisin des Docks
Adhérer à MVD c'est voter pour son quartier
Cliquer sur l'image pour accéder au formulaire d'adhésion
Calendrier de l'avent des Docks à La Pralinoise
Du 1er au 24 décembre à 18h, les enfants de passage à la Pralinoise peuvent tenter de gagner le cadeau du jour.

Vous avez été nombreux à suivre les diverses actualités évoquant le lifting de la Cpcu. Les plus curieux avaient pu voir les différentes propositions d'architecte : La et et plus nombreux encore à apprécier l'annonce de la Mairie en page 19 du dernier journal de Saint-Ouen-sur-Seine.

Un nouveau look. (image en suite de l'actualité)
La halle de charbon (la partie actuelle en noir) va donc se revêtir d'un toit d'une belle couleur cuivrée (Espérons que les ingénieurs sauront éviter les reflets trop puissants). Sur des câblées métalliques grimperons des plantes. Ses abords seront travaillés avec une haie d'arbres et bosquets persistants et caduques et une barrière remplacera l'enceinte actuelle.

Imaginé par la mairie, la Cpcu ... avec quelques idées des voisins.
Pour arriver à ce résultat la Mairie s'est appuyée notamment sur les demandes formulées il y a un an par

La Compagnie Parisienne de Chauffage Urbain fournira grâce à un réseau neuf et indépendant, l’ensemble du chauffage nécessaire aux Docks. L’usine située face aux résidences Kroma a établi des plans pour intégrer ses façades à notre nouveau quartier. C’est pour faire le point sur ce projet d’insertion paysagère que l’association des voisins a été reçue rue de Bercy. La CPCU est en attente d’un rendez-vous avec la nouvelle équipe municipale pour valider son projet architectural.

Même si ce projet sera complètement financé par la CPCU, une concertation avec l’équipe municipale est nécessaire. Au printemps dernier la CPCU rencontrait l’ancienne équipe municipale pour présenter son projet. Suite au changement de municipalité, cette concertation repart à zéro. La CPCU n’a à ce jour pas encore obtenu de rendez-vous avec la mairie sur ce sujet.

Nous n’avons pas pu voir les plans dont la primeur est réservée à Monsieur Delannoy. Néanmoins, nous savons qu’il ne s’agira pas de grands travaux mais d’un relooking des façades donnant sur les rues. Une bande de terre de 7 mètres Rue de la Clé des Champs pourrait être végétalisée, en accord avec Séquano (rue séparant les immeubles Kroma et CPCU) par des arbres de telle sorte qu’ils effaceront sur une hauteur de 15 mètres le bâtiment de la CPCU.

[Proposée par Raoul]

Le Syctom, l’agence métropolitaine des déchets ménagers, organise une journée portes ouvertes le samedi 27 septembre de 10h à 17h dans son centre de traitement des déchets ménagers à Saint-Ouen, en partenariat avec la Mairie de Saint-Ouen et la société TIRU exploitant le centre.

Elle sera l’occasion pour chacun de découvrir le fonctionnement de ce centre d’incinération avec valorisation énergétique qui traite chaque année près de 630 000 tonnes d’ordures ménagères, produit par 1,4 million d’habitants.

Une exposition sur les gestes de prévention en matière de réduction des déchets par le prisme du gaspillage alimentaire et du compostage domestique des déchets.

L’entrée est libre et gratuite toute la journée. Avec un départ de visite toutes les 15 minutes environ, les visiteurs pourront observer les différentes étapes du traitement des ordures ménagères, depuis la réception des déchets déversés par les camions de collecte jusqu’à la production d’énergie sous forme d’électricité et de vapeur, en passant par la combustion et le traitement des fumées d’incinération.

Nous en parlions dans cette actualité en date du 19 juin, le SYCTOM prévoit des travaux de restructurations entre 2016 et 2020. Le syctom-mag du 4ème trimestre 2013 annonce une fin de travaux pour 2018 pour un budget de 145 millions d'euros...

Une image de synthèse en page 3 qui ne représente pas le projet définitif explique bien les aménagements.

Dans le cadre des Journées Européenne du Patrimoine des 14 et 15 septembre 2013, le Syctom organise une Journée Portes Ouvertes.

le Samedi 14 septembre 2013 de 10h00 à 17h00 au centre d'incinération et de valorisation énergétiques des ordures ménagères à Saint-Ouen, en partenariat avec la Mairie de Saint-Ouen, le SITOM 93 et la société TIRU, exploitant le centre.

Cette journée permettra à la fois de s'informer et pourquoi pas, se retrouver entre futurs habitants des docks.

La suite sur le site du Syctom

EDIT 02/09
Concernant les Journées européennes du Patrimoine à Saint-Ouen le reste du programme à cette adresse.

[Proposée par Superkawaiyen]

Entre 2010 et 2012, plusieurs études ont été menées par le Syctom en concertation avec les principaux acteurs, dans le cadre d'un comité de pilotage regroupant SEQUANO Aménagement, le Conseil général de la Seine-Saint-Denis et la ville de Saint-Ouen. Elles ont porté sur l’intégration architecturale, l’intégration paysagère et la réduction de l’impact de la circulation des bennes de collecte (optimisation des flux entrée/sortie, liaisons avec le fleuve). Une réflexion a également été conduite sur le dispositif de traitement des fumées.

Il est prévu une réduction importante de la circulation des bennes de collecte d'ordures ménagères et des nuisances associées dans et vers la rue Ardoin grâce à la création d’un carrefour complet sur la RD1 et d'un nouvel accès au centre pour ces bennes depuis la RD1 (en lieu et place de l'accès actuel rue Ardoin).

Le parisien publiait en 2010 un article sur les projets de modernisations de l'incinérateur de Saint-Ouen placé en bordure des futurs résidences des Docks de Saint-Ouen. A l'époque, les élus du Syctom venaient de décider de le rénover. Selon le Parisien, les études vont prendre trois directions : l'intégration architecturale du bâtiment, l'insertion paysagère du site et la circulation des déchets, qui se fait aujourd'hui par route et voie fluviale.

François Dagnaud maire du 19ème arrondissement et président du Syctom assurait au Parisien: « Ce ne sera pas un simple relooking. Comme nous l'avons fait à Issy-les-Moulineaux avec Isséane, nous voulons que ce centre s'intègre parfaitement dans ce futur quartier. C'est pourquoi nous envisageons de supprimer le panache de fumée, d'abaisser la cheminée en dessous de 10 mètres (NDLR : elle en mesure 100) et de traiter les déchets à sec. ». Le projet sans chiffre précis était estimé entre 10 à 40M€.

Trois ans plus tard l'idée du projet existe toujours sur le site du Syctom mais sans plus d'informations. Projet au point mort? Qu'en pensez-vous? On en parle sur le forum