Bienvenue sur Mon Voisin des Docks
Adhérer à MVD c'est voter pour son quartier
Cliquer sur l'image pour accéder au formulaire d'adhésion

Comme vous le savez nous n'aurons pas de parkings ou du moins nous ne serons pas propriétaire des places. L'idée est celle du partage, de la mutualisation des places de stationnement.
Ce concept de parking permet d’économiser jusqu’à 30% de stationnement. Par exemple sur l’ensemble de la ZAC des Docks, le stationnement mutualisé représente 4500 places. Sans ce système, 1500 places de plus auraient été planifiées.
De plus ces parkings accueilleront à terme de nombreux services inspirés des conciergeries d’autrefois. Certains en lien direct avec la voiture, comme de l’entretien et du lavage, mais également des dépôts de colis et autres services annexes.
Ces parkings sont souvent intégrés à des bâtiments regroupant à la fois des bureaux, des logements et des commerces afin de maximiser la mutualisation. Ils peuvent être situés également en entrée de quartiers afin d’interdire la circulation automobile dans les rues afin de redonner l’espace aux modes doux et aux espaces verts.



Bien qu’ayant de nombreux avantages, cette mutualisation nécessite néanmoins d’accepter d’abandonner son droit de propriété au profit d’un droit d’usage ce qui peut déplaire à certains usagers. Cela pose des questions aussi sur l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, sur les visiteurs des personnes habitants le quartier etc. Le principe de se garer en bas de l’immeuble ne sera plus possible. Il est nécessaire d’accompagner les populations vers ces nouveaux usages.
Pour les Docks la location d'une place se situerait entre 50 et 55€ par mois.

Pour en savoir plus je vous invite à lire l'original de cet article sur le site des Eco-quartiers.fr
Pour aller encore plus loin, un document du Centre d'Etudes Techniques
de l'Equipement de Lyon


Qu'en pensez-vous? une bonne ou une mauvaise idée? rendez-vous sur le forum.


Commentaires   

#1 Bartchouk75 27-05-2013 23:25
Pour moi, ce choix de mutualisation des parkings constitue le principal point faible des Docks. B)

Je ne suis pas contre la limitation de la voiture en ville, mais dans le contexte actuel, il n'y a pas encore d'alternative viable à la voiture individuelle.
Les transports en commun sont très insuffisants et ne parlons pas de la saleté, du sentiment d'insécurité de la promiscuité (je prends régulièrement la ligne B du RER aux heures de pointe, c'est un calvaire), du manque de fiabilité et des retards incessants dus aux incidents, accidents et grèves à répétition...J'ai bien essayé le vélo, mais j'ai arrêté depuis qu'on me l'a volé dans la rue et puis c'est agréable pour des petits trajets quand il fait beau, mais pour de longs parcours quand il pleut des cordes, je suis content de trouver ma petite Smart. 8)
Bref, je trouve donc absurde d'organiser volontairement une pénurie de parkings alors que la voiture individuelle va rester le mode principal de déplacement pour encore quelques bonnes dizaines d'années !sad

S'il faut tourner pendant des heures pour trouver une place où se garer, je ne vois pas où est le bénéfice écologique.

Voilà mon opinion, j'aimerais connaître les arguments de ceux qui approuvent cette volonté de restriction des places de parking. ;)
#2 serio 28-05-2013 13:05
Je ne suis pas totalement d'accord avec toi lorsque tu parles de la prééminence de la voiture individuelle sur les autres modes de transport dans les zones denses. La tendance dans l'agglomération dense (je ne parle pas ni de la seine et marne, ni de la campagne picarde mais bien des villes de première couronne, idéalement limitrophe de Paris comme Saint Ouen) est à une intermodalité des modes de transport (velib, autolib, transports en commun, location de voiture classique pour we, vacances ou grosses courses type ikéa). Le Grand Paris express va accélérer considérablement le mouvement. Mais c'est une certitude que si quelqu'un bosse à Vélizy rien ne sera plus rapide que l'A86). D'où l'utilité de parkings qui ne sont pas supprimés. Je crois que chiffre de 2 places pour 3 logements est suffisant car à titre d'exemple, la moitié des Parisiens n'ont pas de voiture (cela doit être moins nécessairement pour la petite couronne). L'heure est donc plus à l'usage fonctionnel plus qu'à la propriété. Mais je crois que l'idée première, plus que ses considérations socio-écologiques pour ces parkings mutualisés c'est bien des considérations économiques pour tenir les prix bas du programme. C'est toujours 10000 euros d'économiser pour les promoteurs et l'aménageur donc au final pour les acheteurs. Enfin c'est une fausse économie puisque au bout de 20 ans en loc tu paies ces 10000 euros sans être proprio de ton parking à la fin. Donc au final c'est une incitation plutôt efficace pour se passer de la voiture.
#3 Bartchouk75 28-05-2013 23:31
Ok Serio, mais je crains que cette intermodalité ne soit qu'un beau concept qui se heurte malheureusement aux contraintes pratiques : l'idée de la location ponctuelle est bonne, mais cela impliquerait par exemple de louer une voiture pendant plusieurs jours pour passer un WEnd prolongé à la campagne juste pour faire un aller-retour d'une centaine de km (beaucoup trop cher). Le paradoxe, c'est que si l'on veut limiter l'usage de la voiture individuelle (100 % d'accord), il faut bien augmenter la capacité de parking, puisqu'une voiture moins utilisée reste plus longtemps au garage ! !shy
#4 jakeljuma 29-05-2013 21:12
Parking gratuit pour les personnes qui louent leur voiture à des particuliers. En voilà une idée écolo-solidaire!

Vous n'avez pas les droits pour poster un commentaire