conseil municipal du 27 mars - budget 2017 - 7M versés à la ZAC des Docks

31 Mar 2017 20:47 #37372

Le taux 2017 de la part communale de la taxe foncière reste à 16,92%.

Le taux 2017 de la part communale de la taxe d'habitation reste à 15,76%. Il faut lui ajouter le taux 2017 de Plaine Commune pour obtenir le taux imprimé dans la colonne commune de l'avis (8.87 %?).

Lors du conseil municipal du lundi 27 mars 2017 un montant de 756 020 euros de subventions aux associations a été voté dont 190 000 euros pour le RED STAR FC 93 (25% des subventions). La taille de ce club avec seize équipes de football dont douze de jeunes, sa féminisation (100 joueuses) et son implication dans la vie du département expliquent sans doute le montant de la subvention bien qu'il s'agisse d'une société anonyme sportive professionnelle donc à but lucratif.

Dans les 756 020 euros il y a 59 450 euros de subventions pour vingt neuf associations favorisant la vie des quartiers mais il semble que Mon Voisin des Docks n'en fasse pas partie.

Les investissements de la ville sont passés de 39,5 millions en 2016 à 32 millions en 2017 car la participation à la ZAC des Docks a baissé de 14,5 millions en 2016 à 7 millions en 2017. A la création de la ZAC en 2008 il était prévu que la ville verse chaque année 9 millions d'euros à Séquano Aménagement. En 2014 la ville n'a rien versé à Sequano d'où une grosse régularisation de dix neuf millions en 2015. A partir de 2017 la ville de Saint-Ouen-sur-Seine participe à hauteur de 7 millions d'euros par an à la ZAC.

En 2017 2,6 millions seront investis dans les écoles et les crèches, 1,7 million seront investis dans la tranquillité publique, et 1,3 million dans les équipements sportifs et culturels.

A 38'30'' le maire se tourne vers la caméra, s'adresse aux habitants pour expliquer l'augmentation 2016 des impôts locaux : «Si je vous ai pris 8 millions c'est par ce que la ville avait 167 millions de dette.». A 44' l'adjointe aux finances rappelle que tout est expliqué et bien schématisé dans le journal municipal. En effet page 8 on voit qu'après avoir remboursé 10,3 millions d'euros de capital et 5,1 millions d'intérêt, la dette de Saint-Ouen tomberait à 157,1 millions au 31 décembre 2017.

A 51' discussion sur les espaces verts. Avec l'arrivée des Docks la ville de Saint-Ouen compte plus de cinquante mille habitants. D'après un élu de l'opposition il semblerait que 8% de la superficie (4,31km2) doive être constitué d'espaces verts soit 34,4 hectares. Et il manquerait 9 hectares de végétalisation pour atteindre ces 34,4 hectares.

Le maire lui a répondu ceci à 52' 10'': «Nous sommes dans la gestion du passé. Et dans gestion du passé il y a la zone des Docks avec une programmation qui est définitive des Docks. Je tiens à vous rappeler qu'en 2008 la majorité avait voté la création de cette Zac des Docks avec le nombre de mètres carré et de béton qui correspond aujourd'hui à ce qu'on doit mettre en place puisque nous ne pouvons pas revenir sur la Zac des Docks à moins carrément de l'annuler et bien évidemment une partie des habitants des Docks se retrouveraient sans aménagements autour d'eux. Donc on continue simplement la programmation que vous nous avez laissé avec le béton armé que vous avez considérablement posé. Vous verrez dans les futurs résidences il y aura des cœurs d’îlot végétalisés.»

Pour rappel tous les cœurs d’Îlot sont végétalisés dans notre quartier.

«A moins carrément de l'annuler» ??? Un maire a-t-il le droit de d'annuler une ZAC ?

Impossible de savoir de quel texte sortent les 8% mentionnés par l'élu d'opposition (du schéma d'aménagement territorial de Plaine Commune ?). La circulaire du 8 février 1973 sur la politique d'espaces verts fixait un objectif de 10m2 d'espaces verts par habitant. Si elle était toujours en vigueur il faudrait 50 hectares d'espaces verts à Saint-Ouen (le Grand Parc des Docks en fait 12).


Adhérent(e) MVD 2017
Membre donateur
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Raoul, serio, Newaudonien, mattboy, Lor, TonyCyrz

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

31 Mar 2017 23:36 #37374

Merci pour ton compte-rendu.
On tombe de sa chaise en lisant les propos du Maire sur le bétonnage des Docks ("béton armé")... L'éco-quartier ne comporte-t-il pas un parc de 12 hectares... rendu possible dans le cadre du projet urbanistique global. Ainsi que, comme tu le dis, les coeurs d'îlots végétalisés, et noues dans les rues.
Par ailleurs on pourrait dire au Maire, qu'en matière d'urbanisme et d'architecture il n'a pas de conseils à donner en rompant, sans aucune concertation avec la population (mais il semble ignorer le sens du mot), toute cohérence architecturale sur la phase 2 des Docks, et en imposant un style néo-classique-art décot-levaloissien- du grand n'importe quoi, aussi creux que désespérant. De nombreuses opérations immobilières fleurissent d'ailleurs sur Saint-Ouen tout à fait en ligne avec "Le club des reconstructeurs" (réunissant des maires) affectionnant les pastiches néo-classiques sans intérêt, au détriment d'une architecture contemporaine, et développant une approche rétrograde et caricaturale de l'architecture, sans vision.


Adhérent(e) MVD 2017
Membre donateur
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Raoul, serio, Ponpon, citoyen_docks

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

01 Avr 2017 11:41 #37375

Chaque conseil municipal est l'occasion pour le maire de Saint-Ouen de dénigrer les Docks et de décrire notre quartier comme un ensemble laid d'immeubles en béton ayant coûté cher aux contribuables audoniens.

Ces propos altèrent l'image de notre quartier. Des paroles aux actes il n'y a qu'un pas.

Un maire dénigrant publiquement un quartier de trois mille habitants à chaque réunion c'est du jamais vu en France.

Je propose que l'association Mon Voisin des Docks écrive un courrier au Préfet de Seine-Saint-Denis Pierre-André Durand pour lui demander de demander au maire de Saint-Ouen d'arrêter ce dénigrement public et systématique.


Adhérent(e) MVD 2017
Membre donateur
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Raoul

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

01 Avr 2017 11:53 #37376

N'hésite pas à le rédiger. Tu sembles avoir les arguments et les compétences!;)


Adhérent(e) MVD 2017
Membre du Conseil d'administration

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

01 Avr 2017 16:02 #37377

D'accord pour rédiger une première version. C'est une question d'ordre public. Le courrier sera basé sur des propos précis et datés.


Adhérent(e) MVD 2017
Membre donateur
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: AJ_DOCKS

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

01 Avr 2017 20:05 #37378

Meilleur 1er avril depuis très longtemps. Merci.


Adhérent(e) MVD 2017
Membre du Conseil d'administration

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

02 Avr 2017 12:10 #37380

citoyen_docks écrit:

Chaque conseil municipal est l'occasion pour le maire de Saint-Ouen de dénigrer les Docks et de décrire notre quartier comme un ensemble laid d'immeubles en béton ayant coûté cher aux contribuables audoniens.

Ces propos altèrent l'image de notre quartier. Des paroles aux actes il n'y a qu'un pas.

Un maire dénigrant publiquement un quartier de trois mille habitants à chaque réunion c'est du jamais vu en France.

Je propose que l'association Mon Voisin des Docks écrive un courrier au Préfet de Seine-Saint-Denis Pierre-André Durand pour lui demander de demander au maire de Saint-Ouen d'arrêter ce dénigrement public et systématique.

Tu as raison c'est insupportable ! Le Maire c'est toujours servit du quartier a des fins politiques. Le Maire reproche depuis toujours à l'ancienne Mairie le projet des Docks et critique à la fois son architecture et son financement ( Quelques articles ont été fait à ce sujet et de nombreuses discussions l'ont déjà remarquées ).
Nous avons cru naïvement qu'une fois son élection faite, il jouerait l'apaisement et cesserait de diviser les audoniens sortant ainsi d'une logique de campagne. Conservateur, le Maire continue de flatter la base de son électorat en jouant sur les anciens audoniens et les nouveaux arrivants que nous sommes. Il ne manque jamais de rappeler le cout du quartier ( cf. dernier journal de la ville et dernier conseil municipal ) pour justifier la baisse des budgets et le risque d'augmentation des impôts, ne considérant jamais le quartier comme une chance et un investissement pour la ville.

Monsieur Delannoy joue habillement sur les deux tableaux en lançant régulièrement des piques publiques sur ce nouveau "far west" de "bobos parisiens" logeant dans des "cages à poules", nécessairement de gauche pour avoir acheté sous l'ancienne municipalité. Pour autant en privé il joue la concertation ne manquant pas de nous rappeler tous ce qu'il fait pour le quartier ce qui dans les faits n'est pas faux surtout grâce à l'efficacité et au professionnalisme de certains de ses adjoints ( cf. Rencontres avec la ville ).
Le Maire est dans l'opposition depuis des décénnies et même si il est aujourd'hui maire de sa ville reste dans cette posture critique qui constitue a ne prendre des décisions et à les justifier que dans un rapport frontal avec l'ancienne équipe municipal qui lui a légué un bilan désastreux. Que nous le voulions ou non, nous sommes à ses yeux un symbole bien pratique et un argument facile pour continuer à rappeler aux électeurs que le pire c'était avant. Pour autant la nouvelle opposition ne réagit pas a ces attaques, admettant ainsi une partie d'amateurisme, de manque de concertation (surtout à l'égard des différents projets d'urbanisme proposés pour les Docks) et de précipitation. Une partie de cette opposition joue d'ailleurs elle aussi parfois sur cette division très à la mode mais qui rapporte de ces bobos envahisseurs venu de Paris oubliant du même coup que bon nombre d'entre nous sont audoniens depuis plusieurs générations.

Utiliser l'association pour répondre à ce populisme politique serait une erreur. William Delannoy n'attends que ça pour justifier ses propos. Se serait donner à la municipalité une occasion facile pour faire de nous une association (une de plus à ses yeux) politique de gauche à la solde de la gauche audonienne. Si nous nous lançons dans cette logique purement politique nous n'aurions d'ailleurs le soutient d'aucune des forces politiques de saint-ouen.
Cette idée qui au départ se voudrait a-politique avec le seul intérêt de défendre l'image d'un quartier unie par l'envie citoyenne d'améliorer nos conditions de vie serait aussi déformé et reprise à des fins politique.
Le défaut du politique est de voir en toute chose un rapport de force idéologique gauche droite, peu son cabable de voir que ce qui nous réunis est un lieu géographique et l'envie de vivre ensemble en faisant justement abstraction de la division désormais devenu la logique à la mode dans le débat politique.

Nous sommes d'origine financière, géographique et culturelle d'origine différentes. Nous avons tous des convictions politiques différentes. Nous sommes propriétaires, locataires. Nous sommes constitué de logements privatifs et de logements sociaux. Cette pluralité peut constituer une source de tension si nous rentrons dans la perception que la classe politique nous impose. Mais cette pluralité peut être une source de richesse si nous continuons à développer ensemble et dans le dialogue notre quartier. Gardons notre temps libre et notre énergie pour animer notre quartier, battons nous pour que les Docks soit un lieu vivant ou les gens se connaissent et se disent bonjours. Voilà ce que l'association devrait faire à mon sens, même si inévitablement certains d'entre nous ne pourrons jamais s'empêcher de politiser chacune de nos actions et de nos propositions un 1er avril ou non.


Adhérent(e) MVD 2017
Membre du Conseil d'administration
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: leg75, Ponpon, Alice, sigur, mattboy, Lor, citoyen_docks

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

03 Avr 2017 12:55 #37399

Il ne s'agit pas de politiser quoi que ce soit. Une ville constitue la prolongation de l’État. Un Conseil Municipal est une instance officielle de la République Française. On peut comprendre qu'un maire nouvellement élu critique un quartier de sa propre ville en début de mandat lors des premières réunions du Conseil. Qu'après trois ans de mandature un maire continue dans chaque réunion officielle à enlaidir l'image du même quartier ça fait mal il faut réagir il faut interpeller le Préfet.


Adhérent(e) MVD 2017
Membre donateur

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

03 Avr 2017 17:21 #37400

En tout cas l'association étant soucieuse des dépenses publiques de la Ville de Saint Ouen n'a pas fait de dossier de subvention auprès de la Mairie.


Adhérent(e) MVD 2017
Membre du Conseil d'administration

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

03 Avr 2017 19:27 #37403

Cher Newaudonien,

Je vous remercie infiniment pour cette insulte! J'ai réservé un appartement dans l'un des "pastiches néo-classiques sans intérêt" et je ne suis pas la seule ! Je vous remercierais donc d'essayer de respecter vos futurs voisins Audoniens sur leurs choix et leurs préférences architecturales. Vous aimez l'architecture contemporaine? Eh bien félicitation, vous avez acheté au bon endroit, maintenant éviter de dénigrer les goûts des autres. La seconde phase de construction n'a pas obligation à être en "parfait accord" avec la première phase. Les deux projets s'étendent sur des surfaces tellement importantes que l'on ne peut espérer une cohérence totale : les immeubles du projet 2 seront en accord entre eux et ceux du projet 1 le sont aussi entre eux (si j'étais aussi désagréable et dénigrante que vous, je me permettrais de vous donner mon avis sur le "patchwork" architectural du projet 1, mais je ne le ferais pas).


Adhérent(e) MVD 2017
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Guillaume

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Petitnad
Temps de génération de la page : 0.407 secondes
Propulsé par Kunena