Mésaventure à la boulangerie des docks" la pralinoise"/grosse déception

21 Mar 2018 20:04 #39947

Bonjour,
Je poste ce message pour rapporter la mésaventure que j'ai eu ce matin à la boulangerie des docks. Je suis une cliente régulière de cette boulangerie notamment certains midis ou je rentre pour déjeuner chez moi, il m'arrive souvent de prendre mes déjeuners chez eux. Je paie souvent en tickets resto et on m'offre des avoirs si mon ticket est supérieur à mes achats chez eux. Ce matin en souhaitant utiliser un de mes avoirs, qu'elle n'a pas été ma surprise quand la vendeuse m'a annoncé que mon avoir a expiré( l'achat pour lequel j'ai eu cet avoir date d'un mois) donc les avoirs ont des dates de validité à la boulangerie des docks?!
Ayant plusieurs tickets d'avoirs dans cette boulangerie (de plus de 2 euros pour la plupart) je demande à voir la gérante, qui me lance un :" On y peut rien votre avoir a expiré, il a une durée de validité d'un mois écrite en tout rikiki sur le ticket" . J'ai voulu en savoir plus sur l'utilité de cette date d'expiration ridiculement courte, car souvent quand je passe à la boulangerie j'utilise mes tickets resto et je n'ai forcément besoin de payer avec les avoirs, et je lui explique qu'en un mois j’étais en vacances et que je payais en monnaie les autres fois. Elle me lance: "il faut venir tout les jours, on est une boulangerie".
Je ne comprends pas cette façon de faire, cela fait des années que je paie avec des tickets resto jamais je n'ai eu ce genre de soucis, soit on me donne un avoir de six mois minimum( durée raisonnable) que ça soit à Saint-Ouen ou à Paris, ou bien on m'informe le client à l'avance qu' on rend ni monnaie ni avoir. Elle aurait aussi pu affiché que la durée de validité des tickets est d'un mois sur les murs de son commerce.
Pour moi c'est clairement du vol, mettre une durée de validité aussi ridicule sur un avoir, sachant que l'argent du ticket resto lui est totalement mis dans la poche de la boulangerie.
J'ai repris mon ticket resto et j'ai informé la gérante que je ne remettrai plus jamais les pieds dans ce commerce dont je ne partage pas les valeurs .

Faites attention si vous payez en tickets restaurants dans cette boulangerie.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

21 Mar 2018 22:12 #39953

Normalement le commerçant n'est pas tenu de rendre la monnaie sur un ticket restaurant. Proposer un avoir sur un mois me paraît déjà être un geste commercial appréciable. Votre dénigrement de la boulangerie est injuste.


Adhérent(e) MVD 2018
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Michèle

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

21 Mar 2018 22:30 #39955

Non seulement ce n'est pas une obligation, mais je ne suis pas sûr que cette démarche commerciale, très arrangeante pour la cliente, soit très "légale". Donc oser qualifier de "vol" cette durée de validité si brève est insensé. Indéfendable.


Adhérent(e) MVD 2018
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Michèle

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

21 Mar 2018 22:47 #39958

Qualifier de "vol" une pratique que vous avez acceptée et qui n'est pas obligatoire de la part du commerçant est pour le moins "excessif". Il s'agit effectivement d'une boulangerie et pas d'un restaurant. Ils peuvent donc penser que vous y viendrez plusieurs fois au cours du mois. C'est à vous de veiller à utiliser les avoirs pour régler vos achats.


Adhérent(e) MVD 2018

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

21 Mar 2018 23:40 #39960

@Bartchouk: Je n'ai jamais parlé de monnaie mais d'avoir, que l'on peut réutiliser par la suite notamment si la valeur des achats effectués avec le ticket restaurant est inférieure à la valeur globale du ticket. J'aurais préféré ne rien me voir proposé que de me proposer un avoir pour lequel je ne suis pas informé de sa durée de validité. Comme déjà cité dans mon message, j'utilise les tickets restaurants depuis des années, soit on m'informe qu'on ne donne pas d'avoir et libre à moi de consommer l'intégralité de mon ticket restaurant, soit on me donne un avoir avec une durée raisonnable( la durée que j'ai toujours eu même dans des boulangeries est de 6 mois). Le commerçant n'encaisse-t-il pas l'intégralité du ticket restaurant?
Et je ne dénigre pas la boulangerie, ni la qualité de ses produits , je dénonce ici ce qui est pour moi un manque de professionnalisme flagrant.
@ petitnad: Ce qui est illégal c'est de rendre la monnaie. Le commerçant a une obligation d'informer ses clients, notamment sur les avoirs, j'aurai aimé qu'on me le dise à la caisse verbalement le jour de mes achats, libre à moi d'accepter ou de refuser ensuite. Si votre boulangerie doublait le prix du pain sans vous en informer à la caisse, ne seriez-vous pas en colère?
@ Michèle: Je n'ai pas accepté cette pratique car je n'en ai pas été informé, relisez bien mon message. Et j'avais bien précisé que j'étais en vacances pendant 3 semaines, et pour le reste de mes avoirs j’utilisais à chaque fois mes autres tickets restaurant.

Bref je suis sure qu'à ma place vous auriez eu l'impression d’être pris pour des pigeons, vous retrouver avec des avoirs qu'on vous refuse à quelques jours près .

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

22 Mar 2018 07:36 #39961

Je peux comprendre votre frustration.
Toutefois vous dites quelques jours pres mais ce n'est pas vrai, c'est 30 jours. Aussi qualifier de vol est innapropriée.
Le personnel est pour la plupart agréable et arrangeant, et avoir une boulangerie de cette qualité dans notre quartier est très appréciable. Vos propos très sévères sont selon moi injustes vers eux.
Personnellement j'utilise aussi des avoirs. Je ne les cumule pas et s'ils expirent ce sera de ma faute.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

22 Mar 2018 10:33 #39963

Un commerçant doit refuser d’être réglé au moyen d’un titre-restaurant papier si le prix de la prestation demandée est inférieur à la valeur nominale du titre qui lui est présenté par le consommateur.

Un avoir est donc illégal bien que, peut être, de façon un peu moins flagrante que le rendu de monnaie, du moins quand cet avoir est utilisé pour acheter une denrée éligible au titre restaurant.

Le fait d'imposer un délai de 30 jours sur un avoir illégal permet sans doute de ne pas sortir encore plus de cadre d'utilisation des titres restaurant et permet sans doute d'éviter certains abus qui aggraveraient encore l'infraction.

En revanche il serait en effet opportun de signaler plus clairement la durée de l'avoir.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

22 Mar 2018 10:54 #39964

Bonjour la comptabilité de la boulangerie ;-) Surtout avec les nouvelles normes qui obligent les commerçants à tout enregistrer numériquement les mouvements de caisses, c'est peut être pour cela que les avoirs se développent et qu'ils ont validité mensuelle.


Adhérent(e) MVD 2018

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

23 Mar 2018 14:46 #39987

Je ne sais pas si les avoirs se développent pour faciliter la comptabilité : il serait plus simple de refuser d'en donner. Je pense que les clients ne comprennent pas bien ou n'acceptent pas bien d'avoir l'impression de perdre de l'argent. Du coup les avoirs donnent peut être l'impression de rester dans la légalité tout en évitant les récriminations des clients : en effet les règles d'utilisation qu'on peut trouver en ligne ne mentionnent que le rendu de monnaie pas les avoirs.

Il faudrait consulter les textes de loi mais la réponse écrite du gouvernement sur ce sujet n'est pas facile à trouver. Pourtant il est écrit par ailleurs que le commerçant "doit refuser d’être réglé au moyen d’un titre-restaurant papier si le prix de la prestation demandée est inférieur à la valeur nominale du titre qui lui est présenté par le consommateur" ce qui interdit donc les avoirs.

Par contre limiter la durée de validité limite la possibilité de les stocker et les présenter d'un coup ou de faire du traffic avec.
On peut aussi se poser la question de la cohérence de la règle du non rendu de monnaie sur les titres papier alors que si on dispose de titres restaurant dématérialisés (carte, téléphone) on paye exactement ce que l'on consomme.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

24 Mar 2018 10:58 #40003

J'ai eu le même souci avec un restaurant dans le quartier où je travaille. Je n'avais p as connaissance de cette date de validité. Désormais, je fais juste attention à la date. Je suis déjà bien contente qu'ils me donnent un avoir.


Adhérent(e) MVD 2018

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Petitnad
Temps de génération de la page : 0.555 secondes
Propulsé par Kunena