Dysfonctionnements ligne de bus n°85

15 Oct 2016 15:13 #35288

Suite à des retards de plus en plus fréquents à l'arrêt Parvis des Bateliers en direction de Luxembourg en avril-mai-juin 2016 (en moyenne de 10 à 25 minutes de retard entre 7h30 et 10h du matin), j'ai tenté de discuter avec les conducteurs de cette même ligne en juin 2016 pour obtenir des explications.

Après m'avoir répondu que ces retards étaient dus aux inondations, aux grèves...et que je pouvais écrire à la RATP, je pouvais également m'informer du passage du bus en regardant l'affichage du délai d'attente qui se trouve à l'arrêt (qui n'existe pas en l'occurence !! ). Je leur ai signifié qu'en juin les inondations n'étaient plus d'actualité et qu'il n'y avait pas des grèves toutes les semaines. Ils ont fini par m'expliquer qu'ils n'allaient effectivement pas jusqu'au terminus Quai de Seine lorsqu'il y avait des embouteillages sur la rue des Rosiers pour des raisons de régulations.
Après avoir rappeler que le terminus était bien Quai de Seine et non Mairie de Saint Ouen, j'ai demander comment être au courant en tant réel de ces modifications de trajet. En réponse, ils m'ont invité à télécharger l'application "Transit" sur mon téléphone... Ce que j'ai fait. Cette application n'est pas réellement fiable, j'ai découvert qu'il existait des bus fantômes (indiqués sur l'application mais qui ne passent jamais).
Conclusion de ce échange : le terminus Quai de Seine est considéré comme optionnel !!
C'est sans parler du nombre de fois où en fin de journée (pour ma part) les bus en direction de Quai de Seine (indiquée sur le bus comme tel) s'arrête définitivement à Mairie de Saint Ouen et vous demande de descendre et d'attendre (souvent 15 minutes) le suivant, sans explication apportée aux voyageurs.
Ces dysfonctionnements ont été observés depuis l'extension de cette ligne en novembre 2015, et ont tendance à s'accroître depuis mars 2016.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

15 Oct 2016 18:06 #35294

Un soir comme un autre, alors que je rentrais de l'école (en utilisant le bus 85 direction Quai de Seine), le bus s'arrêta à la Mairie de St Ouen. Surpris de voir le bus s'arrêter, je me dirige vers le chauffeur et lui dit:
"Excusez-moi Monsieur, pourquoi arrêtez-vous le bus? Le terminus est à Quai de Seine."
Me regardant d'un air vexé ou énervé (il avait trop de rides pour que je reconnaisse sont expression), le chauffeur me répondit :
"Alors écoutes moi bien, le conducteur ici c'est toi ou c'est moi ?"
Voyant que je ne répondais pas, il poursuivit :
"C'est moi ! Alors descends de là !"

Elliott
11 ans

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

16 Oct 2016 00:58 #35298

Le contrat 2016-2020 entre le Stif et la Ratp est téléchargeable ici www.stif.org/organisation-et-missions/co...-stif-ratp-5101.html (fichier de 1,6M).

L'article 22 Mesure de la qualité de l’offre réalisée comprend un article 22-1 Mesure de la production de l’offre contractuelle (page 50).

La mesure de la production kilométrique est effectuée, pour chacune des lignes du réseau de surface (annexe I-B-1) en véhicules x km commerciaux (KCC) pour le mode bus. Cette mesure est effectuée par la RATP.

Article 22-1 : la RATP fournit au STIF, sous format Excel permettant une exploitation des données par le STIF, ligne par ligne d’une part et consolidé par sous-réseau d’autre part, les éléments à fournir périodiquement définis dans l’annexe I-B-8, à savoir :
- la production kilométrique prévue de l’offre contractuelle
- la production kilométrique commandée ;
- la production kilométrique effectivement réalisée, exprimées en KCC et KT ;
- les écarts entre la production kilométrique prévue et la production kilométrique effectivement réalisée

article 22-1 paragraphe 5 - non production pour aléas externes
Sur les lignes de bus de banlieue, en cas difficultés de circulation de travaux d'accidents ou d'intempéries, la RATP bénéficie d'une franchise de 0,6% de l'offre contractuelle.

article 22-1 paragraphe 6 - non production pour causes internes
Pour le mode bus, la RATP encourt une pénalité trimestrielle pour non réalisation de l’offre de 5,08 euros par kilomètre commercial non réalisé, au-delà des franchises pour cause interne et des franchises pour aléa externe.

Article 22-2 - Mesure de la régularité/ponctualité
La méthode de mesure s’applique sur chaque ligne de bus. Les relevés sont effectués via le système SIEL.

Comment la RATP fait-elle pour gruger le STIF ?

La RATP mesure elle-même sa production.

Quand le bus 85 arrive à Mairie de Saint-Ouen, même si ça circule bien, il suffit de rentrer "non production pour aléa externe" dans le système informatique et le tour est joué. En fin de mois, dans le fichier excel exporté envoyé au STIF, les bus 85 s'étant arrêtés à Mairie de Saint-Ouen seront comptabilisés dans les "non productions pour aléas externes" et la RATP n'aura pas de pénalités à payer. Ça rentrera dans la franchise de 0,6%.

Théoriquement à la demande du STIF, la RATP fournit, pour une ligne, la décomposition mensuelle de l’indicateur de régularité (article 22-2 – modalités de la mesure). Ça doit arriver rarement. Aucun agent du STIF n'ira demandé à la RATP le détail des non-productions de la ligne 85.

Sur quelques lignes de métro la RATP fait le même coup. Une rame de la ligne 13 arrêtée à Pleyel est comptabilisée dans les trains n'arrivant jamais. La RATP augmente artificiellement son taux de régularité sur ses lignes.

Il faut réclamer au STIF de mettre en ligne chaque mois sur son site internet le fichier excel fourni par la RATP et contenant la production kilométrique réalisée. Ainsi les franciliennes et les franciliens pourraient contrôler le nombre et la cause des non-productions saisies dans le système.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fab.S, mattboy, JiM, Guillaume

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

16 Oct 2016 22:29 #35331

Un grand merci pour cette précision.

Ce qui pourrait être intéressant si cette pénalité existe ce serait de mettre en ligne un tableau sur lequel on reporterait les retards de façon au bout d'un ou 2 mois de le transmettre à la présidente du stif Mme Valerie pecresse dont les bureaux seront à mairie de saint ouen. ;-)

Avant d'engager cette démarche il faut comprendre 2 choses :
- le prolongement du 85 a été fait dans l'urgence (décide en juin/juillet pour octobre 2015) alors que prolonger la ligne implique de mettre un bus et un chauffeur de plus dans le carrousel pour maintenir le service. Je ne suis pas certains que cela ait été fait. Pour les chauffeurs présents cela leur rallonge leur service et je ne suis pas certains que le terminus provisoire au niveau des quais de Seine dispose des mêmes commodités quand ils prennent leur pose que celui de mairie de saint ouen (ou en plus ils croisent les autres collègues et on leur habitudes)

- le nouveau plan bus sur lequel une concertation est ouverte prévoit de réduire le service du 85 en le rendant terminus à châtelet au lieu de Luxembourg. Ceci réglera la plupart des problemes mentionnés. Le problème c'est que c'est prévu pour septembre 2018.

Aussi d'ici la mettons la pression pour que le 85 tienne ses engagements et remontrons les dysfonctionnements

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Guillaume

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

17 Oct 2016 00:42 #35332

L'adresse du Syndicat des Transports d'Ile de France est 39-41 rue de châteaudun 75009 Paris.

Si plusieurs habitantes et habitants des Docks écrivent au STIF pour décrire les dysfonctionnements de la ligne de bus 85 alors le STIF devra prendre en compte les courriers et leur répondre.

(La région Ile de France déménage à Saint-Ouen pas le Stif qui reste à Paris)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

02 Nov 2016 09:10 #35638

Aujourd'hui entre 8h30 et 8h55 aucun passage de bus.
Très normal un jour de boulot.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

02 Nov 2016 23:50 #35654



Une première remontée...

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: leg75, JiM

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

10 Nov 2016 10:06 #35819

Bonjour,
Je pense que nous pourrions mener les mêmes actions pour les bus 274 et 173. De manière répétée, les retards s'accumulent et l'attente peut être très longue. Très très longue.

Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Michèle

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

17 Nov 2016 10:24 #35913

Bonjour,
J'ai discuté il y a quelques jours avec un chauffeur de bus du 85. Les arrêts anormalement longs à Mairie de Saint-Ouen et les retards permanents des bus seraient liés à une mauvaise programmation du temps de trajet des bus entre Porte de Clignancourt et Marie de Saint-Ouen. Il est prévu théoriquement que les bus mettent 20 min alors qu'en réalité, dans des conditions de circulation normales, ils mettent 7 min !
Résultat, certains chauffeurs sont contraints d'attendre 13 min à Mairie de Saint Ouen pour se caler sur les horaires prévus. D'autres filent sans tenir compte des horaires et chamboulent les horaires de l'arrêt Quai de seine et Parvis des bateliers en sens inverse.
Apparement les chauffeurs ont déjà fait remonter l'info auprès de leur direction, sans succès.

Autre élément qui permet de se rendre compte du mauvais climat social sur la ligne 85 : la direction a promis aux chauffeurs, qu'en contrepartie du prolongement de la ligne à Quai de Seine, le terminus opposé deviendrait Châtelet et non plus Luxembourg. Or, cela n'a jamais été suivi des faits...

Bref, quelques éléments de contexte utiles...

Bonne journée
AL

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Raoul, mattboy, JiM

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

17 Nov 2016 11:02 #35914

Dans les faits, souvent les bus partent d'Hôtel de Ville, avec une communication aux petits oignons de la part de la RATP, comme d'habitude, quand on attend pour rien à Luxembourg... Oui, j'aime me faire la ligne entièrement.
Dans la pj, on voit le prochain passage dans 16 minutes, puis le suivant dans 36 minutes. Cela faisait déjà 5 minutes que j'attendais... Rien n'était indiqué à l'arrêt. Au hasard, j'ai vu qu'il y avait ^plus de passage à Châtelet.

Et j'en remets une couche sur le 173. En heure de pointe, le matin, attendre 20 minutes le bus n'est vraiment pas normal. Idem pour le 274.

Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Petitnad
Temps de génération de la page : 0.399 secondes
Propulsé par Kunena