La fabrique du métro
A partir du 3 octobre, entrée libre et gratuite chaque 1er samedi du mois de 10h à 19H
Bienvenue sur Mon Voisin des Docks
Qui sommes nous ? cliquez sur l'image
Adhérez à l'association
Cliquez sur l'image pour en savoir plus
Si vous avez adhéré, vous avez reçu une invitation.
cliquez sur l'image pour nous rejoindre
Encombrants
Cliquez sur l'image pour télécharger le calendrier
Signalez une nuisance
cliquez sur l'image pour accéder au formulaire
Participer à la vie de votre quartier
cliquez sur l'image pour adhérer à l'association
Remplissez le formulaire de la poste
Cliquez sur l'image pour en savoir plus
Instagram MVD
Cliquez sur l'image pour en savoir plus

Confirmation du collège pour 2024, végétalisation et animation du Grand Parc et évolutions du programme pour la suite des Docks
  • Collège, écoles : précisions sur les livraisons

Les études environnementales et d’impact pour le collège destiné à accueillir les collégiens des nouveaux logements des Docks sont engagées, en vue d’assurer une livraison pour la rentrée 2024. Du retard a été pris du fait de l’absence de confirmation par la Ville de Saint-Ouen de la mise à disposition de la parcelle identifiée rue des Docks. Le courrier de validation est parti, à la prise de fonction de la nouvelle majorité, à l'été 2020 et a enfin permis au Département d’engager les procédures. La construction du collège est bien inscrite dans le Plan Pluriannuel d’Investissement du Département. La Ville a par ailleurs demandé au Département de rendre accessible aux associations audoniennes le gymnase du collège, en dehors des heures d’utilisation par les collégiens.  


Le groupe scolaire Renan, prévu à l’angle Bd Victor Hugo et rue Renan devrait être livré pour la rentrée 2023. L’architecture envisagée doit permettre de rendre hommage à l’esprit industriel de Saint-Ouen, ainsi que d’offrir de la végétalisation. Le jury de sélection se tiendra en février 2021.  

A l’échelle de Saint-Ouen, d’ici à 2026, 4 groupes scolaires doivent ouvrir : l’école Jules Rimet rue Bauer ; l’école dans le village olympique, l’école Renan, ainsi qu’une autre dans la suite de la ZAC des Docks. Les écoles Langevin et Joliot-Curie feront l’objet de rénovations. Face à ces bouleversements, la Ville prévoit de revoir la sectorisation scolaire, dans un dialogue nourri avec tous les acteurs (et ainsi éviter de reproduire l'arbitraire de la précédente en 2019).

Concernant le cas spécifique du groupe scolaire Pef qui souffre de malfaçons (sol de la cour des maternelles qui s’effrite), la Ville souhaite que la procédure contentieuse en cours aboutisse à la prise en charge des travaux par l’assurance. Les travaux de remise en état se tiendront à l’été 2022 dans tous les cas.

  • Le Grand Parc : des évolutions importantes à venir :

Une réunion élargie, associant Plaine Commune (Laurent Monnet, Conseiller en charge de la Nature en ville, de l'Économie circulaire et du projet alimentaire territorial, ainsi que la Direction Générale en charge de l’environnement), Saint-Ouen (Sabrina Decanton et la Direction Générale Aménagement), ainsi que l’Agence TER, qui a paysagé le Grand Parc en 2013, s’est tenue récemment pour travailler sur la déclinaison des orientations retenues pour le Grand Parc et sa végétalisation. Les pistes suivantes sont notamment retenues :

  • Création d’une mini forêt urbaine dans le parc sur la grande pelouse, en complément du projet porté par Mon Voisin des Docks (L’association bénéficie d’une subvention régionale au titre du budget participatif pour planter des arbres supplémentaires sur la grande pelouse. Nous avons jusqu’au 31/12/2021 pour mettre en œuvre ce projet ; à ce jour, nous attendons le retour de la ville et de Plaine Commune pour avancer : choix des essences, des emplacements précis, etc.).
  • Développement de zones d’ombrage
  • Renforcement de la gestion écologique du parc, plus respectueuse de la biodiversité alors qu’une surmortalité de la faune et la flore est constatée depuis plusieurs années
  • Réalisation d’un poulailler pédagogique
  • Création de stands de petite restauration/boissons

Le niveau bas actuel des bassins est dû à un changement de pompes qui nécessitait de les vider.  

Il ne sera pas créé de nouvelles parcelles de jardins partagés.

Le système d’accès à la serre pédagogique doit être remis à plat, afin d’en faire un espace de vie, avec un fort marqueur autour de l’écologie et de l’environnement. La Ville souhaite en faire un lieu vivant, accueillant des animations, des activités associatives, des projections, des activités festives, etc., ce que ne permet pas la gestion actuelle. Il est important de réfléchir au fonctionnement et à l’exploitation avant d’interroger l’accès à la Serre.

La Ville a pour ambition d’utiliser l’auditorium pour des animations conviviales, sur le modèle des évènements de l’été 2020 (soirée médiévale organisée avec Mon Voisin des Docks). Le skate parc doit être transformé car sa configuration n’est aujourd’hui pas adaptée pour des amateurs, ce qui le rend peu utilisé. Les agrès sportifs ont en revanche pu être inaugurés.
Concernant la porte condamnée entre l’auditorium et le parc à jeux côté Dhalenne, un devis est en cours pour la remettre en service.

Le château doit faire l’objet d’une rénovation (réunion à venir avec l’Architecte des Bâtiments de France).

Une réunion sera organisée en janvier pour travailler sur le parc, les jardins et le projet associatif des cerisiers.

  • La suite des Docks : des coups partis, des inflexions possibles sur le mobilier, l'architecture...

La Ville a assuré travailler autant que possible à la réorientation de l’aménagement des espaces publics notamment du cours des Lavandières. En effet, la programmation de ceux-ci, dont l’association avait eu connaissance, laissait présager des espaces aussi peu vivants que dans la première phase. Un travail conséquent est ainsi mené actuellement avec Sequano pour développer la végétalisation et proposer des espaces publics plus vivants et plus agréables dans les secteurs des Docks restant à aménager et livrer. La présence de réseaux empêche par endroits de modifier la programmation, mais des marges de manœuvre existent néanmoins encore. L’association a notamment demandé, conformément à notre dernier article, à ce que des bancs, des jeux pour enfant soient prévus, permettant la rencontre et les échanges dans l’espace public tout en garantissant la tranquilité des riverains. 

Concernant les constructions, une résidence mixte étudiante / seniors doit ouvrir à l’emplacement de l’ancien Leroy-Merlin. Sur les programmes déjà sous promesse de vente et donc plus modifiables, la Ville essaie de faire évoluer les façades et éviter la monotonie qui pèse aujourd’hui sur les réalisations architecturales de la suite des Docks.

 Le secteur en bord de Seine derrière le Syctom est actuellement profondément revu, puisqu’il était le moins avancé en termes opérationnels. Une passerelle pour relier les secteurs est et ouest des Docks est toujours envisagée, malgré le transfert du projet de campus hospitalo-universitaire hors des Docks.  

La Ville demande également aux investisseurs de proposer des projets permettant une réversibilité des bâtiments (notamment bureaux en logements).

Face au manque d’espaces verts à Saint-Ouen, la Ville souhaite rendre accessibles des îlots intérieurs végétalisés, quand il s’agit notamment d’équipements de types crèches, résidences seniors. Elle souhaite également développer des placettes pour casser les rues droites et ainsi proposer plus de convivialité dans l’espace public. L’association a par ailleurs demandé à ce que des espaces de jeux pour enfants puissent être développés, en plus de ceux déjà existants dans le Grand Parc. En effet, l’étendue du quartier des Docks et le profil des habitants du quartier (beaucoup de familles avec jeunes enfants), rend indispensable ce type d’équipements de façon plus maillée à l’échelle du quartier. Un square sera réalisé en face de la future université (actuel Conforama). 

La Ville souhaite conserver les 2 maisons en meulière situés Bd Victor Hugo et rue Pablo Picasso (alors qu’une était vouée à la démolition). Une exploitation commerciale est envisagée sur l’une, avec un exploitant qui fait actuellement des propositions à la ville, tandis que l’autre pourrait être utilisée en lien avec un service public, restant à définir avec les habitants de la ville.

La parcelle rue des Bateliers accueillant l’installation électrique va faire l’objet d’un investissement considérable de RTE qui va ramasser l’ensemble de l’installation sur un petit bâtiment d’ici à 2028. 

A terme, lorsque les travaux de construction d’immeubles seront terminés, les rues des Bateliers et Ardoin seront refaites.

L'association remercie de nouveau la Ville pour cet échange constructif et est impatiente de travailler avec les élus et les services en 2021 pour l'amélioration du cadre de vie des Docks. 


Commentaires   

#1 Baba93 30-12-2020 14:08
Bonjour,
Merci de ces retours.
Rien sur le futur BUSCO ou sur les aménagements aux abords des stations M14 ou de l’avenue Victor Hugo ?
#2 Maë 04-01-2021 12:59
Mer c’est top
#3 Maë 04-01-2021 12:59
Mer c’est top

Vous n'avez pas les droits pour poster un commentaire