Bienvenue sur Mon Voisin des Docks
Adhérer à MVD c'est voter pour son quartier
Cliquer sur l'image pour accéder au formulaire d'adhésion
Calendrier de l'avent des Docks à La Pralinoise
Du 1er au 24 décembre à 18h, les enfants de passage à la Pralinoise peuvent tenter de gagner le cadeau du jour.

Vous l’avez sans doute déjà remarqué, dans le parking silo de notre quartier des Docks, des bornes de stationnement pour autolib’ ont déjà été installées. Une station qui devrait s’ajouter normalement aux 9 autres déjà déployées sur Saint Ouen. Avec une nouvelle station velib’ (en attente !) et un centre de réparation de vélo, cette station autolib’ devait constituer un pôle de mobilité durable. Un choix somme toute logique pour un écoquartier !

Cependant il semble qu’une ouverture prochaine ne soit pas d’actualité. Certes, il y a six ans, Paris révolutionnait les transports urbains avec son système de location de voitures en libre service sans équivalent dans le monde. Le nombre d’utilisateurs d’autolib’ n’a cessé d’augmenter depuis son lancement pour atteindre en 2016 130 000 abonnés et plus de cinq millions de locations.

Le problème, c’est que ce succès ne se traduit pas en termes de recettes ! Le service n’est pas rentable... Le nombre d’utilisateurs augmente, mais ils font de moins en moins de trajets en Autolib’, et sur des distances de plus en plus courtes. Notamment parce que le nombre de voitures et de bornes n’a pas augmenté dans les mêmes proportions que le nombre d’utilisateurs, ce qui mécaniquement rend les voitures moins disponibles. Par ailleurs, Autolib’ a perdu des usagers potentiels lui préférant les VTC, qui n’existaient pas à sa création.

Le groupe Bolloré, qui gère le service, a ainsi évoqué un déficit potentiel de 179M€ d’ici à 2023 (date de la fin du contrat avec le groupe Bolloré), dont 60M€ resteraient à la charge du délégataire. Mais le reste du déficit, 119M€, resterait lui à la charge des collectivités...

Le syndicat mixte Autolib’ Velib’ Métropole, qui rassemble les collectivités du réseau, a lancé un audit dans le but de confirmer ou infirmer ces chiffres prévisionnels annoncés par Bolloré. Pour un certain nombre de collectivités membres du syndicat (dont Plaine Commune et Saint Ouen), ou qui aspirent à le devenir, il est donc urgent d’attendre.

Si le déficit annoncé était confirmé par l’audit, le syndicat devrait trouver de nouvelles sources de financement pour équilibrer les comptes. Selon Marie Pierre de la Gontrie, présidente du syndicat Autolib’ Velib’, pour équilibrer le service, les tarifs des usagers et les contributions des collectivités ne seraient pas sollicités. Cela ressemble tout de même à un vœu pieux… On peut toutefois s’attendre à des fermetures des stations les moins rentables et des discussions serrées avec le groupe Bolloré.

En tout cas dans l’immédiat et pour une période indéterminée on n’aura pas d’ouverture de la station du parking silo… L’association Mon Voisin des Docks va suivre ce dossier avec la plus grande attention en souhaitant très fortement que le quartier des Docks soit doté d’une station autolib’ opérationnelle et aussi d’une station velib’ !

Commentaires   

-13 #1 Karine G 02-03-2017 11:28
On s'en fout !! Autolib c'est pour les bobos bourgeois qui ont de la thune
Citer
+2 #2 Raoul 02-03-2017 14:19
Un abonnement autolib coûte moins cher que de posséder une voiture (à paris)
Citer
0 #3 Newaudonien 10-03-2017 12:55
Citation en provenance du commentaire précédent de Raoul :
Un abonnement autolib coûte moins cher que de posséder une voiture (à paris)

D'accord avec Raoul, moi j'étais à Paris et j'ai liquidé ma voiture à l'arrivée d'Autolib. Et cela me coûte beaucoup moins cher ! Ok c'est parfois moins souple qu'avoir sa propre voiture, encore que... pour un usage urbain on est sûr de pouvoir stationner, ce qui est un avantage énorme. Et par ailleurs pas d'assurance, pas de parking, pas d'entretien , pas d'achat initial, pas de PV de stationnement, bref... Evidemment ça reste un coût si on avait pas de voiture intialement... sinon il n'y a pas photo !
Quant à la station autolib des docks, prête depuis plus d'un an, elle serait déjà en fonctionnement s'il n'y avait eu un énième problème de conception initiale par la Ville (sauf erreur de ma part), et maintenant c'est l'épée de Damoclès du déficit qui bloque l'ouverture (cela dit c'est compréhensible). Suivons donc cela de près, en espérant une mise en service de cette station déjà construite et inutilisée...
Citer
0 #4 mattboy 23-03-2017 15:22
Le blocage est bel est bien financier.

Deficit à prévoir de payer en 2023 pour toutes les communes : 120 Millions €
Deficit à payer par place d'autolib : 20 233 €

Cout d'ouvrir les 6 places de la station des docks pour la Mairie : 121 396 € d'ici 2023

Cout du déficit de toutes les autolib pour Saint Ouen en 2023 : 1 153 263 €

Attention ce sont des chiffres maximum a partir des infos que nous avons :
1. il est probable que le déficit à par soit plus lourd pour une station ouverte en 2011 qu'en 2018.
Le cout de la station des Docks pour Saint Ouen serait dans ce cas plus proche de 40 000 euros d'ici 2023

2. comme dit Serio une renégociation est en cours pour limiter ce deficit.

Aussi pour un quarantaine de milliers d'euros au pire, allons nous laisser une station vide un éco quartier pour lequel on incite les gens à laisser tomber la voiture ?

Sources :
https://www.lesechos.fr/pme-regions/actualite-des-marches-publics/0211886673909-autolib-les-villesfreinent-2074276.php

https://parisdata.opendatasoft.com/explore/dataset/stations_et_espaces_autolib_de_la_metropole_parisienne/information/
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir