le petit prince

25 Nov 2015 00:02 #28548



Pour une maternelle/primaire ca ne fait finalement que 2 classes par niveau. Ca me semble pas non plus énorme. après je viens de Livry-Gargan où jeune j'ai fait le collège dans un établissement où il y avait 10 classes par niveau (1200 élèves^^). Ce n'était pas une Zep, Livry-Gargan étant une ville du 93 relativement calme.
[/quote1448405980]

Tu étais donc à Edoaurd Herriot ;-) . Mais un collège est totalement différent d'une école primaire. Un groupe scolaire de 15 classes est un groupe de bonne taille.


Adhérent(e) MVD 2017
Membre donateur

Membre du Conseil d'administration

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

25 Nov 2015 00:20 #28551



Pour une maternelle/primaire ca ne fait finalement que 2 classes par niveau. Ca me semble pas non plus énorme. après je viens de Livry-Gargan où jeune j'ai fait le collège dans un établissement où il y avait 10 classes par niveau (1200 élèves^^). Ce n'était pas une Zep, Livry-Gargan étant une ville du 93 relativement calme.

Tu étais donc à Edoaurd Herriot ;-) . Mais un collège est totalement différent d'une école primaire. Un groupe scolaire de 15 classes est un groupe de bonne taille.
[/quote 1448406991]

Non Jouhaux raté^^

Je sais qu'Herriot est grand mais Jouhaux avait aussi ses 10 classes par niveaux. Preuve ma première petite amie était en 6eme9 :D
Bon ok ca fait que 9 mais on y est presque et puis y avait aussi les classes T.
Pour ce qui est de la taille vous vous y connaissez surement mieux que moi.

P.S: Même si je me doutais que quelqu'un pourrait connaitre je ne m'attendais pas à trouver quelqu'un connaissant Livry Gargan (enfin je veux dire les écoles) aussi vite. Le monde et sa taille me surprendra toujours


Adhérent(e) MVD 2017
Membre donateur

Membre du Conseil d'administration

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

02 Jui 2016 12:05 #33222

Bonjour les parents,
Je suis tombée sur cette initiative que je trouve super :

www.restauration-collective-responsable.org/

Savez-vous comment est organisée la restauration scolaire à Saint-Ouen ? J'ai l'impression que rien n'est préparé sur place puisque les menus sont communs à toutes les écoles. Y a-t-il un prestataire ou bien est-ce fait en régie ?
Et surtout : qui sont les décideurs sur ce dossier ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

02 Jui 2016 12:55 #33225

C'est la cuisine centrale du Syrec qui prépare les repas. Tu as des infos sur leur site web : www.syrec-92.fr


Adhérent(e) MVD 2017

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

02 Jui 2016 13:19 #33226

À priori, le petit prince aura un nouveau prestataire pour comparer avec les autres écoles de saint Ouen.


Adhérent(e) MVD 2017
Membre du Conseil d'administration

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

02 Jui 2016 14:35 #33229

Oui le Maire a annoncé une privatisation pure et simple des services de la cantine et de nettoyage de l'école Petit Prince lors du dernier conseil municipal... Cependant il n'est pas sûr qu'il ait réellement la possibilité juridique de se défaire de la convention avec le Syrec. A surveiller...


Adhérent(e) MVD 2017
Membre donateur

Membre du Conseil d'administration

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

02 Jui 2016 14:47 #33231

On est loin des tendances actuelles qui préconisent une cuisine sur place avec des produits locaux.
Quant aux services de ménage privatisés, c'est pour ne pas créer de nouveaux postes à la mairie. Etant dans le métier je ne peux que déplorer. Une équipe de ménage est un véritable partenaire dans une école. Une proximité importante, notamment avec les enfants qui apprennent le respect et l'importance de la propreté de leur environnement immédiat.
Exemple tout bête, lorsqu'un élève salit un espace commun je l'envoie chercher l'agent de service (du ménage donc), il s'excuse et l'aide à nettoyer. C'est humain et fortement pédagogique.
Bref la mort du service public et la victoire du clientélisme.


Adhérent(e) MVD 2017

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

02 Jui 2016 16:21 #33238

Si c'est un presta privé juste pour le Petit Prince, cela veut peut-être dire qu'on a un levier d'action pour imposer une cuisine bio et sans gaspi. On en parlera le 28 juin à 18h à PEF pour la réunion d'information (courrier reçu à l'instant de la mairie par mail).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

02 Jui 2016 21:13 #33252

Je ne suis pas forcément favorable à la privatisation car ma peur est de voir la rentabilité prendre le dessus sur la qualité. J'espère qu'il y aura un suivi des plats fournis par l'entreprise. Si nous avons une marge de manœuvre, je suis partante pour introduire une clause p-ê dans le contrat de l'entreprise en introduisant des produits locaux et/ou bio

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

03 Jui 2016 19:48 #33280

Bonsoir, je vais me permettre de modérer un peu certains propos lus plus haut (privatisation pure et simple des services de la cantine et de nettoyage de l'école Petit Prince). Lors d'un conseil municipal, les sujets sont passionnants, les intervenants passionnés et les discours parfois enflammés. :D

La ville, lorsqu’elle s’est engagée dans le projet éducatif du territoire, a lancé une vaste concertation dont en est ressortie une insatisfaction générale quant à la qualité, la diversité des repas servis par le SYREC* dans les écoles (goûters inadaptés, portion insuffisante pour les grands et trop généreuses pour les petits, pas assez de bio, trop de déchets, pas assez goûteux, trop sec etc…). C’est pourquoi, avec l’ouverture de cette nouvelle école primaire (maternelle et élémentaire), il a été décidé d’expérimenter d’autres fournisseurs.

Concernant l’expérimentation qui va être menée sur l’école Le Petit Prince, le marché a été conçu pour proposer la meilleure qualité pour les enfants sans s’écarter trop manifestement des prestations du SYREC afin de pouvoir établir des comparaisons objectives entre les deux prestataires.

La Commission d'Appel d'Offres (CAO) a retenu le choix 20% bio + viande « qualité race à viande » + volaille Label Rouge et demande que le prestataire puisse assurer l’origine française de ses viandes. De plus, une offre innovante (pour la ville) sera proposée en direction des enfants, avec un système d’ilots central pour servir les entrées et les desserts. Seuls les plats chauds sont servis en ligne. Cette technique a pu être observée dans d'autres villes et permet de réduire les temps d’attente et d’assurer que enfants mangent chauds. Les circuits courts sont également au cœur de la démarche.

La communication du prestataire retenue, envers les usagers, a également été un élément déterminant de la sélection.

En ce qui concerne l’entretien, il était normal de mutualiser avec la restauration sur un même site. C’est d’ailleurs le cas dans toutes les écoles de la ville depuis la mutualisation conduite par l’ancienne municipalité. Le contrôle du service rendu sera là encore très exigeant afin que les enfants puissent s’épanouir dans des conditions d’hygiène optimales et une clause d’insertion sociale figurera dans le contrat afin que le prestataire, qui s’y est déjà engagé, développe son activité au bénéfice de l’emploi local (volet responsabilité sociale de l’entreprise dans le cadre du développement durable :-) ).

Le Syrec demeure, néanmoins, un partenaire avec lequel les services de la ville travaillent constamment. En outre, depuis plusieurs mois, chaque lundi, 2 parents élus volontaires sont invités à visiter la restauration de l’école de leurs enfants et déjeuner sur place avec l’élue à l’éducation (les écoles concernées pour le moment sont les maternelles. Les visites pour les élémentaires débuteront en septembre 2016). Le but étant d’avoir une vision claire et juste des ressentis sur ce temps de pause méridienne des principaux acteurs concernés : enfants, enseignants, adultes présents, parents visiteurs.

L’objectif, nous l’avons bien compris, est d’améliorer le service fourni à la population audonienne et il est normal pour une collectivité de demander le meilleur à ses prestataires (ce n’est que mon point de vue et il est critiquable). Ces expérimentations permettront à la ville, de prendre en toute connaissance de cause des décisions quant à son maintien dans le Syrec.

*Le Syrec est un établissement public de coopération intercommunale (EPCI), créé par arrêté préfectoral le 17 juin 2010, chargé de fabriquer et de livrer des repas à partir de son unité de production culinaire au bénéfice des trois communes fondatrices du Syrec, que sont Gennevilliers, Saint-Ouen et Villepinte. Il est administré par des représentants élus de chaque commune adhérente qui, ensemble, constituent l'organe délibérant : le Comité syndical. Celui-ci a été installé le 29 juin 2010.

A ce jour, le SYREC fournit des produits bio mais sans que l’on ne puisse connaître exactement la proportion, si ce n’est le pain qui l’est systématiquement.
- En élémentaire : système de self (double choix) – personnes présentes sur place : surveillants de cantine – enseignants
- En maternelle : service à table – personnes présentes sur place : animateurs des accueils de loisirs - enseignants

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Petitnad
Temps de génération de la page : 0.251 secondes
Propulsé par Kunena